Dans le sud marocain, un écolodge de charme aux portes du désert

Catherine Quenisset

426758 3267913818699 1292912752 33394644 289984450 n1

Je suis née à Bordeaux, en France, où j'ai suivi des études scientifiques (Doctorat en sciences des matériaux). Chercheur et enseignante à l'Université de Bordeaux pendant la plus grande partie de ma vie professionnelle, j'ai aussi fait un petit intermède de 6 ans à IBM Bordeaux qui m'a ouvert au monde de l'entreprise.

J'ai ensuite crée un cabinet conseil dans le domaine de la Qualité (Elitaq), et un Mastère en management par la qualité (ISMQ) à Bordeaux Ecole de Management. L'enseignement est vraiment le plus beau des métiers quand il y a cohérence entre les besoins des étudiants, les méthodes pédagogiques  et les attentes des entreprises. Diriger cette formation m'a permis de me constituer les plus beaux souvenirs de ma vie professionnelle.
40 ans d'activité ne se résume pas en 10 lignes. J'ai aussi vécu l'évolution des normes de la série des ISO 9000 jusqu'à la participation au sein de l'AFNOR à l'élaboration de la norme ISO 26000 relative à la responsabilité sociétale des entreprises. Curieusement, ce travail relatif à cette norme fait la synthése de ce qui me passionne. Développer l'économie en prenant soin de l'écologie et des aspects sociaux me parait un sacré pari.
Ces convictions personnelles et l'implication dans plusieurs projets relatifs à ces thémes m'ont donné l'envie de mettre en pratique ce qui était surtout des concepts. La convergence des idées que nous partageons avec Philippe, nous ont fait choisir Sawadi dans la magnifique palmeraie de Skoura pour vivre cette expérience.
Sawadi, la palmeraie de Skoura sont des lieux tellement "différents". Tous ceux qui viennent les découvrir nous pose la question : mais comment êtes-vous arrivés ici ? Alors voila notre histoire :
Alain Ribet, un ami bordelais me dit un jour de 2004 : "Mon frère est devenu fou, il a acheté une ferme dans une palmeraie au fin fond du Maroc". J'ai mis cette information dans un petit coin de ma tête. Quelques mois plus tard, un congrés de l'IAS (Institut de l'Audit Social) est organisé à Marrakech, je fais partie du bureau de cet institut, je dois donc y participer. Nous voila partis pour Marrakech et nous décidons d'aller rencontrer Bernard Ribet que je n'ai pas revu depuis 40 ans. Les fous m'ont toujours paru intéressants. Nous sommes immédiatement tombés sous le charme de Skoura et de Sawadi. Nous décidons de revenir plus longtemps, à d'autres saisons. L'été, puis l'automne et enfin l'hiver, chaque moment nous a accroché davantage. L'été était chaud, mais en altitude (1300m) l'air est sec, c'est tout à fait agréable, les fruits poussent à profusion, ils sont délicieux. Marcher dans la montagne, s'arréter aux bords des torrents, tout nous séduisait. L'hiver peut être froid, mais la neige sur l'Atlas et le soleil  permet de déjeuner dehors même en janvier, la lumière rasante sur les roches aux couleurs ocre, rouge, noire ou verte... on ne s'en lasse pas. Si bien que lors d'un séjour, lorsque Bernard, pour des raisons personnelles nous a annoncé qu'il vendait Sawadi, sans réfléchir (c'était tout sauf raisonnable), la décision fut vite prise nous avons choisi d'acheter. C'était en 2006.
Laissant de coté les analyses de risques et business plan, nous nous sommes jetés dans le désert, l'agriculture, la permaculture et les exigences des touristes ! Voila, il y a maintenant plus de 10 ans, beaucoup de chantiers, de plantations de rencontres, Sawadi est une aventure humaine extraordinaire.

Nicolas

Depuis octobre 2014, Nicolas est venu rajeunir l'équipe de direction. Egalement bordelais, son parcours professionnel précédent était dans le commercial informatique. Papa de 4 garçons de 7 à 17 ans...

Philippe Ferrer Mora

Je suis né à Bordeaux (France), où j'ai vécu jusqu'à mon installation à Sawadi dans la palmeraie de Skoura en 2005. Ma vie professionnelle a toujours été variée et passionnante...