Dans le sud marocain, un écolodge de charme aux portes du désert

Sauvons l'abeille jaune du Sahara

 

Le parrainage a commencé !

Par un beau jour du mois d'août, Mohammed, Kamal et leurs amis de l'association Albisher sont venus à Sawadi. Ce fut le début de cette aventure : "Sauver l'abeille jaune". Mais comment sauver l'abeille jaune ?

Nous l'avions repérée depuis notre installation à Sawadi, cette abeille, mais, après un essai infructueux, nous la recherchions désespérément. Grace à l'association Albisher, nous pouvons participer activement à sa renaissance.

De multiples actions ont été décidées et, comme toujours, il nous faut aussi une trésorerie. Pour sauver les abeilles, il y a de nombreux acteurs mais il faut aller vite, alors nous avons commencé par une réunion de travail et un plan d'action, les comptes rendus seront bientôt en ligne.

Le parrainage des ruches est surement le moyen d'obtenir rapidement un premier financement.

Depuis le 23 novembre 2013, des ruches sont parrainées par : Frédérique Etcheverry, Marie-Joelle Courselle, Sophie et Sandra Quenisset, Maud et Eric Ferrer Mora Agata Sapetto, Christian Cabri, Nicole et Gerard Le Provost, Bernard Ferrer Mora, Jean Michel Quenisset, Anne Bedou, Denis Woltz, Gilles Berl, Laurent Berl, Françoise Chamard...


Le parrainage consiste en l'achat d'une ruche qui sera installée dans une famille de la palmeraie. Cette famille s'en occupera, la surveillera, l'entretiendra. Ce sera l'occasion d'une sensibilisation à la protection de l'environnement.
L’association assure la formation des femmes ; le miel sera leur premier revenu.

Les bienfaits des abeilles nous les connaissons tous, mais à Skoura ils sont vitaux : la pollinisation est indispensable dans une région agricole pour la survie des habitants, des animaux, de la biodiversité.

Des retombées économiques sont aussi attendues, avec l'espoir de créer des emplois et de maintenir des jeunes à Skoura. Il suffit parfois de semer une graine...

Nous espérons que les parrains vont se multiplier pour que nous puissions créer le laboratoire, le rucher école et les actions de formation.

Le plan d'action et en marche.

Dernières actions :

La formation a été réaliséee à Sawadi dans notre salle de réunion : 40 personnes sont venues pendant une semaine suivre les cours pour bien tenir sa rûche. 

forma_abeiTravail au combien difficile, dans cette période de sécheresse, il n'a pas plu depuis le mois de novembre et il n'y a pas beaucoup de fleurs donc pas beaucoup de pollen, donc pas beaucoup de nourriture pour nos abeilles. Cette formation a pu être réalisée grace au financement de Jane Bayley, Naturaly Morocco et Sawadi.

L'association Albisher a rencontré l'office agricole de Ouarzazate qui va financer une partie du matériel pour le rucher école, mais aussi pour l'acquisation d'un local. 

Il nous faut bien sûr encore trouver des financements pour équiper la miellerie et le laboratoire d'analyse.